• Poème Quelques mots d'amour pour une femme

     

    Contacts

     

    Quelques mots d'amour pour une femme

     

     

     

      

    Voici quelques mots passionnés

     

    Pour toi, Muse aux mille attraits

     

    Rafraichissante comme la pluie

     

    Chaleureuse comme un soleil d'été

     

    Epanouie comme une fleur au printemps

     

    Tu reflète la beauté de la vie

     

    Et même si peu je te connais

     

    Tes lumières je sais

     

    Mon coeur les a devinées

     

    A la lecture de tes mots étalés

     

    Valsant sur l'accord de la sincérité

     

    Et exprimant le plus profond de ta sensibilité

     

    Entre désir et envie

     

    Entre passion et amour de la vie

     

    Tu es Aphrodite et Vénus en même temps

     

    Les déesses qui se conjuguent à tous les temps

     

    Et hommage je te rends aujourd'hui

     

    Ma plume te témoignant la valeur de ta vie

     

    Tu brilles de mille et une beautés

     

    Et mon coeur vient te souhaiter

     

    La plus mélodieuse partition d'amour

     

    A écouter sans fin toujours

     

    Près de celui qui saura t'aimer

     

    Comme tu sembles le mériter.

     

    1er mai

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    « Joyeuses Pâques à vous mes z'amours1er Mai 2011 voici pour toi ce porte bonheur!! Avec Poèmes »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Vendredi 20 Mai 2011 à 10:08
    4
    Lundi 16 Mai 2011 à 13:48

    Lundi frisquet : les »Saints de Glace » sont passés par là !!!


    Aussi je t’offre une rose de mon jardin pour égayer ta journée.


    3
    Mercredi 4 Mai 2011 à 11:13
    2
    missdior Profil de missdior
    Samedi 30 Avril 2011 à 04:45


    Je suis une goutte d’eau, Née de la dernière pluie, Pendue au rouge manteau D’une humble fleur d’ancolie. Durer m’est bien difficile. Vivre ne m’est pas permis. Je suis hélas trop fragile, Un souffle de vent suffit. La poussière d’une étoile, Les chauds rayons du soleil, L’araignée tissant sa toile, Le vol léger de l’abeille, Tous ces pièges me menacent Sitôt que je vous le jour. Je pars sans laisser de traces Et disparaît pour toujours. Le sort d’une goutte d’eau Ne saurait vous faire envie, Car dans le bec d’un oiseau, Je viens de perdre la vie.


    Auteur : Renée Jeanne Mignard


     Salut ici à nouveau visiter votre univers et en laissant un poème de Renée Jeanne Mignard


    week-end heureux

    1
    Jeudi 28 Avril 2011 à 18:42

    GROS BISOUS MA TENDRE JACOTTE


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :